Facebook You Tube Twitter
Navigation

Me traquer sur le Facebook

Publicité

Billets récents

Inscris-toi à ma liste d'envois

Mat St Onge.com V 2.0
Mise-à-jour: 21.12.2014

Plan du site

Présentation et parcours de Mathieu St-Onge

Présentation et parcours de Mathieu St-Onge

Salutations, enchanté de vous savoir ici. Ok c'est la place pour vous étaler mes affaires! On va commencer par ce qui est arrivé récemment:

De Janvier 2014 à Mars 2015, j'ai livré une chronique hebdomadaire sur les ondes de Musique Plus et Vtélé, à l'émission Buzz. J'y incarnais différents personnages, dont le virulent chroniqueur politique Caporal Torrieu, le poète Serge Fioritures et Buzzméralada qui prends des appels et lit l'avenir des spectateurs. J'ai fait aussi de la peinture en direct, des sketchs, des exposés absurdes et des parodies de clip (écoutez La province de la confusion et Winterball). 

J'ai été également comédien à la série-documentaire le Sexe selon les sexes qui a joué à la chaîne Moi&Cie. 

J'ai toujours aimé la peinture et je m'y suis remis plus régulièrement en 2011. J'ai exposé à l'Atelier Arts Toutes Directions à St-Hyacinthe, au bar Les Katacombes pendant le Zoofest, septembre 2014, au café bistro Soupçon Cochon en 2015, et enfin au Frigo des Dieux où mes toiles sont toujours exposées. J'ai tenu mon premier vernissage à la Galerie 203 en 2014. J'en ferai peut-être un autre au courant de 2017! 

J'enregistre aussi à l'occasion des videos sur le site trouble.voir.ca. . Deux productions sur ce site ont attiré l'attention: Le portrait du Québec et 30 minutes de porno, vlog qui m'a valu une rigolote tournée médiatique pour parler de dépendance à la pornographie. 

Durant l'été 2015 je me suis intéressé à l'accumulation compulsive. J'ai réalisé avec Sébastien Johnson un projet alliant art visuel, entrevues, vidéos sur le terrain, vlog et poésie.  Toutes mes interventions se retrouvent sur la page du «Gardage». 

De septembre 2015 à mai 2016, j'ai collaboré comme vidéaste au Bazzomag, qui a remporté le Gémeaux pour la meilleure publication numérique. Mes créations se retrouvent toutes dans la section vidéos sur ce site. 

Ensuite, je me suis adonné à temps plein à la peinture. J'ai développé principalement une nouvelle série abstraite: les Néant/Lumières, qui ont obtenu un bon succès. Vers novembre j'ai ajouté la série des Animocités

Je suis le fier papa d'un énergique garçon de deux ans. J'ai écris sur mon nouveau rôle de père sur le site du journal Voir avec des amis papa. Visitez «Mon père a plus de likes que le tien»

Pour l'année 2017, j'ai comme projet de finaliser l'écriture d'une pièce de théâtre et explorer de nouvelles techniques et thématiques en art visuel.

 

Voici des thèmes qui me fascinent et m'inspirent pour créer:

-Les engouements collectifs: quand on s'emporte pour des idées politiques, des projets de société, des potins, le sport, la musique.  

-Le web 2.0: facebook, voyeurisme, intimité et authencité, la mise en scène de soi, les buzz Internet et les vidéos virales.

-Les stratégies de communication, surtout celles qui sont maladroites et provoquent l'hilarité.

-La pitié, la tristesse gratuite, le grattage excessif des cordes sensibles. Le contraste de l'indifférence avec la chaleur humaine.

-Les habitudes, les routines, les obsessions, la compulsivité, tout ce qui fige et empêche l'être humain de se transformer.

-Les structures lourdes héritées du passé qui étouffent le renouveau 

-Le beau, le décorable et le présentable, qui se confrontent à ce qui est repoussant, lourd et sombre.

-Le mainstream versus l'underground.

-Les déviances et la pornographie et la sexualité en général.  

-La nature, la ville, la pollution, l'impact humain sur l'écosystème.

-Regarder les likes monter sur facebook et instagram 

-Les applications de dating et les relations amoureuses 

 

Mon parcours:

Après un secondaire 5 à endurer de la bio, de la physique, de la chimie pis des math 536, j'ai décidé de virer le capot de bord pis d'entreprendre vraiment ce que ça me tentait de faire dans vie: de la création artistique.

J'ai complété un double dec en sciences humaines et arts plastique au Cégep de St-Laurent. J'ai profité de ce passage dans ce haut-lieu de création pour faire de l'impro et du théâtre. J'ai aussi remporté le prix du public pour une performance artistique à Cégep en spectacles en compagnie de musiciens  jazz et danseuses contemporaines. Ça s'appelait «Apostrophes-tu ». On était jeunes, un peu hippies, pis on savait pas trop ce qu'on faisait, l'important c'était de looker absurde pis que personne comprenne.

C'est dans ces années d'étourderies à passer des nuits blanches à peindre et écrire des poèmes que j'ai commencé à chanter ( hurler ) dans un band de métal. Un trip qui dura quelques années, le temps d'une quinzaine de spectacles et d'une vingtaine de tounes, toutes interprétées en français.

Tentative pour m'éloigner de ce bordel où lentement je m'enfoncais, je m'inscris avec les meilleures intentions du monde en sciences politiques et communications à l'Université de Montréal. Je complète ça en trois ans et demi en fermant le bal avec un stage à Fondation Rivières. Une belle expérience, mais c'est là que je me suis rendu compte dénitivement que je préfèrais la liberté de la création au sérieux de la chose politique. J'aurai pas le choix d'être un artiste, par vocation, par fatalité!!!

Je rencontre à ce moment Luc Archambault qui étudiait en arts visuels et animait à CHOQ.FM à l'UQAM. On décide de faire équipe pour innover dans l'humour à la radio, un domaine peu exploité par les humoristes de la relève.   

Nous avons animé 75 épisodes originaux de l'émission d'humour hebdomadaire «Vidons-la don' la question!». Elle été diffusée à CHOQ.FM, CISM et CIBL à Montréal, ainsi que sur une douzaines d'autres stations communautaires dans la francophonie, au Canada et en Europe. Nous sommes ensuite entrés dans la cour des grands en présentant des capsules et des chroniques sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada, aux émissions " Vous êtes ici " et " La tête ailleurs ". Nous avons réussi l'essentiel de notre mission à la radio d'État, c'est-à-dire sacrer à plusieurs reprises et dissimuler ici et là des bruits de pets dans nos capsules aux riches paysages sonores. 

Nous avons été nommés trois fois au Gala les Olivier pour meilleure capsule humoristique et meilleure émission de radio en 2008 et 2009.

Durant ce parcours, nous avons présenté quelques spectacles dans des bars et avons eu la chance de partager la scène avec MC Gilles et Martin Roussy. Nous avons créé l'audioguide de l'UQAM, animé le SMIM en 2009 et le GAMIQ en 2010. Nous avons également composé la chanson  «Tout l'monde aime Xavier Dolan» avec le guitariste Dominic Ostiguy.

L'aventure de Vidons-la don' la question s'est terminée glorieusement en 2011 sur une note métallique: le désormais classique du web québécois «Standing at the Gates of the Promenade Ontario».

Pendant toutes ces années de création, j'ai cumulé différents emplois souvent très enrichissants sur le plan humain: animateur de loisir dans un CHLSD, intervenant dans un service de répit pour personnes autistes, sondeur téléphonique et superviseur de centre d'appel, service à la clientèle dans différents commerces, agent au recensement pour Statistique Canada, etc. J'ai même été animateur de foule pour CKOI le temps d'un petit shift. Jétais le seul qui a pas dansé quand la toune de Rihanna a joué et je me suis fait viré.

Fin 2011, je me remets à la peinture, puis j'entreprends de nourrir plus régulièrement ma chaîne Youtube avec des vidéos, vlogs et sketchs humoristique. Trois créations ressortent du lot: les Statuts de rhume en chanson,  Québec Solidaire chanson sexy et Bricolons avec Madame Coucoune, vidéo qui a remporté le grand prix du jury au Festival Court mais Trash en Suisse et qui a été diffusé à Fantasia et Spasm à Montréal. Depuis ce tournant dans ma carrière, j'ai créé et collaboré à plus d'une centaine de vlogs et vidéos, totalisant environ 6 000 000 visionnemments. J'ai peint plus de 300 tableaux, dont le trois quart a trouvé preneur. 

Mes plus grands souhaits sont simplement d'avoir la chance de faire de la création jusqu'à la fin de ma vie et qu'Iron Maiden n'arrête jamais de faire des albums. 

Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge
Présentation et parcours de Mathieu St-Onge